Sortie de l'ouvrage Subjectivation et redéfinition identitaire

Sous la direction de Servet Ertul, Jean-Philippe Melchior et Christian D'Epinay, avec un chapitre de Bruno Hubert

Parcours sociaux et affirmation du sujet

Préface de Johann Michel

Cet ouvrage collectif  paru au PUR se situe clairement à l'articulation de la philosophie et des sciences sociales. Reprenant à leur compte toute une série d'héritages sociologiques (la seconde Ecole de Chicago, la sociologie des récits de vie, la sociologie des identités, la sociologie clinique...), les contributeurs, nourris également de lectures philosophiques (Ricoeur, James, Dewey, Arendt...) apportent des éclairages féconds sur les processus de subjectivation à l'oeuvre dans les parcours sociaux, en particulier dans les domaines professionnels, de la santé, de l'identité sexuelle et de l'engagement militant. Sans remettre en cause toutes sortes de contraintes qui pèsent sur les individus singuliers, il s'agit bien ici de mesurer les portées et les limites de leurs décisions en tenant compte des événements tant collectifs qu'individuels. Les parcours biographiques des individus étudiés sont ainsi mis en tension avec leurs contextes respectifs, évitant de la sorte le piège de "l'illusion biographique".

Le chapitre de Bruno Hubert s'intitule "Quand l'enseignant adulte interroge son parcours en travaillant ses écrits d'école" p.131 à 143.

redefid.jpg

Flyer de présentation

Les commentaires sont fermés.