Billet d'humeur

  • FORMATION DES PROFESSEURS : Un rendez-vous manqué !

    Contrairement aux promesses de François Hollande et à ce que déclarent Geneviève Fioraso et Vincent Peillon, la formation des maîtres n'est pas soumise à une refondation mais subit une entreprise de démantèlement dans une méconnaissance et une indifférence générales. A la suite de l'autonomie des universités, le gouvernement a perdu la main sur la création des fameuses Ecoles Supérieures du Professorat et de l'Education et dans chaque région, chaque groupe d'universités fait comme il veut, au mépris du cadrage de la loi, des personnels concernés, des étudiants et surtout des générations d'élèves qui vont leur être confiées. Dans les Pays de la Loire, l'université de Nantes essaie de régler ses propres problèmes financiers sur le compte de l'Espe en gestation et les dissensions avec les autres partenaires que sont les universités du Mans, d'Angers et le rectorat sont telles qu'il est pour l'heure totalement impossible d'envisager la rentrée 2013. Même la formation continue des enseignants est gravement menacée. Halte au gâchis ! La formation des professeurs était effectivement un enjeu majeur pour notre société française ; ce qui se passe risque d'être bien plus qu'un rendez-vous raté.

    Bruno Hubert, formateur de professeurs, docteur en sciences de l'éducation

     

    Voir à ce sujet le blog du GRFDE (Groupe Reconstruire la Formation des Enseignants) auquel j'appartiens.