Bruno Hubert Travaux de recherche - Page 4

  • Sortie de l'ouvrage "Raconter l'école"

    La sortie de l'ouvrage "Raconter l'école. A l'écoute de vécus scolaires en Europe et au Brésil" dirigé par Martine Lani-Bayle et Maria Passeggi me tient particulièrement à coeur non seulement parce que j'en ai écrit un chapitre "Raconter l'école... quand on entre à la grande école" mais parce qu'il ouvre une voie qui me paraît essentielle : l'accueil du récit de l'enfant... à l'opposé tant de la non parole de l'infans que de la parole totalitaire de l'enfant-roi. Ce travail m'a aussi offert de belles rencontres avec Martine Lani-Bayle, Gaston Pineau, Jean-Pierre Pourtois, Maria Passeggi et tous ses collègues brésiliennes avec lesquelles j'ai découvert de véritables affinités. Cela m'a permis de retrouver aussi José Gonzalez-Monteagudo qui croise toutes mes aventures dans le champ des histoires de vie.

    Je souhaite que cette recherche ne s'arrête pas là et je continue pour ma part à recueillir des récits d'enfants sur l'école.

     

    Scan10021.JPG

    Bon de commande

    Sommaire

    Quatrième de couverture

     

     

     

     

  • Intervention au colloque Writing Research Across Borders

    Bruno Hubert a participé au colloque Writing Research Across Writing Borders (Recherches sur l'écriture au-delà des frontières) qui s'est déroulé du 19 au 21 février 2014 en France puisqu'il était organisé à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

     

    Il participait à un atelier intitulé "Codes, communautés linguistiques et conflits culturels" présidé par Christiane Stallaert de l'Université d'Anvers (Belgique)

    * Indigenization and Student Writing at a Canadian University par Katja Theme (Vancouver, British Columbia - Canada) et Shuri Makmillen (University of the Fraser Valley, Canada)

    * Sequoyan : Decolonial Epistemologies in Cherokee writing par Ellen Cushman (Michigan State University, USA)

    * Writing codes in contact : an ethnolinguistic appraisal par Barbara Turchetta (Università della Tuscia, Viterbo, Italy et Antonio Perri, Università degli Studi Suor Orsola Benincasa, Italy)

    * Ecrire pour donner à voir et à entendre sa compréhension du monde par Bruno Hubert (Espe Académie de Nantes, Université de Nantes, France)

    * Reflection and Identity in Transcultural & Transnational Writing Research par Margaret Willard-Traub (University of Michigan, Dearborn, USA et Dacia Dressen-Hammouda, Université Blaise Pascal, France)

     

    Site du colloque

     

     

  • Sortie de "Ecrire sa pratique professionnelle"

    "Ecrire sa pratique professionnelle. Secteurs sanitaire, social et éducatif"

    Chez Seli Arslan, collectif dirigé par Jacques Berton et Dominique Millet.

    Les auteurs : Cécile Bartholome, Jacques Berton, Sophie Bossard, Bertrand Crépeau, Richard Etienne, Bruno Hubert, Christine Larroque, Dominique Pivetaud et Sandrine Suchon, Dominique Millet, Myriam Raimbault, Patrick Rywalski, Arnauld Séjourné, Geneviève Tschopp.

    Les praticiens des secteurs sanitaire, social, éducatif usent de techniques diverses pour rendre compte de leurs pratiques. L'écrit sur l'activité professionnelle, qu'il soit imposé, formalisé, obligatoire, évalué ou non, constitue une dimension de plus en plus importante de ces pratiques, comme le montre cet ouvrage...

    Lien vers le site de Seli Arslan

    Clin d'œil Bruno Hubert a écrit deux chapitres de cet ouvrage "Rendre compte pour se rendre compte. Histoires de vie et analyse de la pratique professionnelle", p.29-45 et avec Arnauld Séjourné "Une situation d'analyse via la webconférence comme mise à distance professionnelle", p.135-144.

     

    9782842761981.png

  • Conférence au colloque Santé au Mans et à Laval

           Dans le cadre du colloque santé de l'Espé de l'Académie de Nantes intitulé cette année "Développer les compétences psychosociales pour mieux vivre ensemble", Bruno HUBERT a  donné une conférence le 15 janvier 2014 au Mans et le 22 janvier 2014 à Laval.

    Titre de la conférence : « Etre mieux pour apprendre. De la parole des enfants au bien-être du sujet » 

    Résumé : Les enfants ou les adolescents ont à dire sur la façon dont ils vivent l’école ou le collège. Nous envisagerons à travers leur parole comment l’expression des vécus scolaires singuliers peut contribuer à construire l’expérience de vie du sujet, en favorisant son bien-être à l’école ou au collège et sa relation à l’apprentissage. C’est aussi, dans une perspective clinique de l’éducation et de la formation, ouvrir des espaces de conciliation entre l’histoire de chacun et l’histoire scolaire, notamment entre l’histoire familiale et l’histoire scolaire que la parole des enfants peut contribuer à faire dialoguer, ce qui paraît essentiel pour se risquer à apprendre.

    Affiche du colloque santé

    Programme de la journée du 15 janvier 

    Programme de la journée du 22 janvier